Journée d'étude "Enfants victimes de traite : mieux repérer pour agir et protéger"

Journée organisée par l'Ecole Nationale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, s'adressant en priorité aux professionnels de la protection de l’enfance.

2019_programme_journee_etude_teh_enpjj-page-001 2019_programme_journee_etude_teh_enpjj-page-001  à l'Ecole Nationale de Protection Judiciaire de la Jeunesse, 16, rue du curoir à Roubaix

La traite des êtres humains constitue une activité criminelle particulièrement lucrative et qui tend à se développer ces dernières années dans un contexte d’augmentation des déplacements de population et de forte vulnérabilité des personnes migrantes. Parmi les victimes de traite, les enfants apparaissent comme des cibles privilégiées, ces derniers constituant une main d’œuvre très intéressante pour les réseaux criminels du fait de leur plus grande perméabilité à l’emprise, notamment lorsqu’ils sont en situation d’isolement comme les mineurs non accompagnés (MNA), et du régime pénal plus clément qui s’applique à eux. Au niveau international, les Etats se sont dotés d’instruments juridiques visant à améliorer la lutte contre ce phénomène ainsi que la protection des victimes, notamment, la directive 2011/36/UE du 5 avril 2011 et la convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains de 2005, dite convention de Varsovie. En droit interne, la loi du 5 août 2013 est venue transposer une partie de ces dispositions et préciser les contours juridiques de la notion de « traite », et la circulaire du 22 janvier 2015 a tracé les orientations de la politique pénale en la matière. Pour autant, les mesures prises par les pouvoirs publics peinent à démontrer leur efficacité et les procédures diligentées sur le fondement de cette incrimination restent peu nombreuses. L’approche policière du phénomène est en outre insuffisante et ne peut fonctionner sans un véritable accompagnement des victimes, qui sont dans des situations de grande fragilité. Or, il semble bien souvent que les intervenants de premier niveau, qui sont au contact de ces victimes, se trouvent en difficulté pour identifier les situations de traite et leur apporter des réponses adaptées.

 [...] Lire la suite

Voir le pré-programme en ligne

Inscriptions gratuites dans la limite des places disponibles jusqu’au 24 mai 2019. Deux formulaires d'inscription en ligne ("tout public" ou "pour les professionnels PJJ"). Fiche à envoyer à : direction.enpjj-roubaix@justice.fr

 

Organisé par l'ENPJJ en partenariat avec la Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF), la CNAPE, Hors La Rue et le Secours catholique